•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le diocèse de Bathurst écarte le père Donat Gionet

Diocèse de Bathurst
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'évêque de Bathurst, Valéry Vienneau, retire tout ministère actif au prêtre Donat Gionet à la suite de la controverse provoquée au Nouveau-Brunswick par ses propos rigoristes.

Dans des homélies prononcées en août dernier, le père Gionet a critiqué les homosexuels, les couples vivant en union libre et les femmes qui recourent à l'avortement.

Dans une lettre adressée aux fidèles, le diocèse note que depuis ce moment, le prêtre ne s'est pas dit disposé à changer ou à tempérer ses déclarations.

L'évêque ajoute qu'il regrette le fait que ces propos ont blessé ou dérangé des fidèles.

Le vicaire général Wesley Wade reconnaît que la situation était délicate pour le diocèse. Il explique que tout en étant conforme aux principes de l'Église, l'approche du père Gionet n'était pas adaptée au rôle de rassembleur qu'il doit jouer.

« C'était surtout l'approche pastorale qui faisait défaut dans cette situation-là. Un manque de respect, peut-être, des personnes identifiées, des groupes de personnes aussi, qui faisait comme une division dans la communauté. C'est très difficile comme décision », précise Wesley Wade.

La décision du diocèse de Bathurst ne touche que ses propres églises. Les autres diocèses peuvent toujours décider de confier un ministère au père Gionet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie