•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre Québec et les médecins résidents

Médecins résidents (archives)

Médecins résidents (archives)

Radio-Canada

Les quelque 3000 médecins résidents du Québec ont mis fin samedi midi à leur grève générale illimitée qui n'aura duré en fin de compte que quatre heures, après avoir signé une entente de principe avec le gouvernement.

Cette entente-surprise est survenue après un blitz de pourparlers de 36 heures qui aura occupé les négociateurs toute la nuit.

Les médecins résidents exigeaient notamment un rattrapage salarial sur leurs collègues des autres provinces, ce qu'ils ont en partie obtenu. Selon le président de la Fédération des médecins résidents, le Dr Charles Dussault, ce rattrapage est « partiel, mais satisfaisant » et a le mérite de respecter la capacité de payer de l'État.

La Fédération des médecins résidents affirme de plus avoir obtenu gain de cause sur l'une de ses principales demandes, soit la réduction des tours de garde obligatoires, qui passeront de 24 à 16 heures.

Selon le Dr Dussault, les services aux citoyens ne seront pas affectés par cette réorganisation des horaires. « Les résidents ne vont pas travailler moins d'heures au bout d'une semaine. Ils vont tout simplement travailler différemment autour de chiffres de 16 heures maximum dans l'hôpital », affirme-t-il.

Avant d'entamer leur grève, les médecins résidents exerçaient des moyens de pression pour dénoncer la lenteur des négociations. Ils avaient notamment arrêté d'enseigner aux étudiants en médecine. Les cours pourront reprendre, mais dorénavant, les médecins seront rétribués pour leur travail d'enseignement, ce qui constituait une autre de leur demande.

Vote au cours des prochaines semaines

Le vote des membres de la Fédération aura lieu au cours des prochaines semaines au sein des associations locales des quatre facultés de médecine de l'Université Laval, de l'Université de Montréal, de l'Université de Sherbrooke et de l'Université McGill.

La présidente du Conseil du Trésor, Michelle Courchesne, et le ministre de la Santé, Yves Bolduc, se sont tous deux réjouis de la conclusion de cette entente, soulignant par voie de communiqué qu'elle reconnaissait « l'apport et l'expertise des médecins résidents qui jouent un rôle clé au sein de notre système de santé. »

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société