•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD enfreint les règles électorales, selon les libéraux

Le chef du Parti libéral du Manitoba Jon Gerrard en campagne électorale.

Le chef du Parti libéral du Manitoba Jon Gerrard en campagne électorale.

Photo : PC/Jeff De Booy

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le chef des libéraux, Jon Gerrard, affirme que l'annonce faite vendredi matin par le NPD ressemble davantage à une déclaration gouvernementale qu'à une promesse de campagne. Le Parti libéral du Manitoba accuse les néo-démocrates de ne pas respecter la loi électorale de la province.

Le chef du NPD, Greg Selinger, a annoncé, à titre de premier ministre, un partenariat entre les Jets de Winnipeg et la province pour soutenir des étudiants du secondaire à haut risque, en offrant un nouveau programme de mentorat et d'apprentissage.

Le chef du NPD a annoncé un partenariat avec les Jets de Winnipeg.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef du NPD a annoncé un partenariat avec les Jets de Winnipeg.

Photo : Jeff Stapleton/CBC

Jon Gerrard a indiqué que son parti allait déposer plainte auprès d'Élections Manitoba parce que la loi interdit au gouvernement de procéder à des annonces dans les 90 jours précédents une élection.

« Le NPD est tellement arrogant et indifférent envers les Manitobains qu'il pense qu'il peut enfreindre la loi et rester impuni », a déclaré M. Gerrard par voie de communiqué.

« Quel genre de leçon Greg Selinger donne-t-il aux jeunes défavorisés en enfreignant la loi ? », ajoute-t-il.

Le NPD et Mark Chipman, le chef de la direction de True North Sports and Entertainment, propriétaire des Jets, ont annoncé un programme d'un million de dollars dans lequel l'équipe de hockey de la LNH aidera les jeunes des quartiers les moins fortunés à acquérir des compétences en marketing et gestion du sport.

Le Nouveau Parti démocratique affirme qu'il s'agit d'une promesse, plutôt qu'une annonce du gouvernement, à propos d'un programme qui serait lancé seulement s'il remporte les élections du 4 octobre prochain.

Ce à quoi Jon Gerrard réplique que le communiqué des néo-démocrates ne fait nulle part mention d'une quelconque réélection et fait seulement référence à un nouveau partenariat.

Nouvelle loi

Le moment où cette annonce a été faite testera les lois relativement nouvelles sur les restrictions en matière d'annonces gouvernementales précédant une élection, selon l'analyste politique de l'Université du Manitoba, Paul Thomas.

« Si on posait aux rédacteurs de la loi la question : est-ce que cela franchit la ligne au moins en termes des intentions de la loi, ils répondraient probablement oui », estime-t-il.

Au minimum, le NPD viole l'esprit de la loi gouvernant le financement électoral, ajoute encore le politologue.

Radio-Canada.ca avec la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !