•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Romeo Saganash brigue la direction du NPD

Romeo Sasganash (archives)

Romeo Sasganash (archives)

Radio-Canada

Le député d'origine crie Romeo Saganash se lance dans la course à la direction du Nouveau Parti démocratique. Il est le premier autochtone à briguer le poste de chef d'un parti politique fédéral.

Romeo Saganash, qui représente la circonscription d'Abitibi-Baie-James-Nunavik-Eeyou, ne se rallie donc pas à Brian Topp, le seul autre candidat déclaré, comme l'ont rapporté hier des médias.

En entrevue à RDI, Romeo Saganash a souligné que la décision de briguer la direction du NPD n'a pas été facile. Il ne veut pas « remplacer » Jack Layton, mais poursuivre le travail que ce dernier a entamé.

Romeo Saganash reconnaît que cette course à la chefferie est un grand défi. Le député, qui a été élu pour la première fois en mai (Nouvelle fenêtre), devra se faire connaître des néo-démocrates à l'extérieur du Québec.

Cet ancien directeur des Relations gouvernementales et des Affaires internationales au Grand Conseil des Cris n'a jamais caché sa sympathie pour le mouvement souverainiste.

Je crois au droit à l'autodétermination des peuples. Il faut respecter ce droit de choisir son avenir politique.

Romeo Saganash

Sur Twitter, Brian Topp a qualifié la décision de Romeo Saganash d'« excellente nouvelle ». Il a ajouté qu'il avait hâte de débattre et de travailler avec lui. L'autre Québécois pressenti pour briguer la direction du parti, Thomas Mulcair, n'a pas encore fait connaître ses intentions.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique