•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dernière journée à l'usine Ford de St.Thomas

Usine de Ford à St. Thomas

Usine de Ford à St. Thomas (archives)

Photo : La Presse canadienne / Dave Chidley

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après 44 ans, l'usine du constructeur automobile Ford de St.Thomas, dans le sud de l'Ontario, cesse ses activités jeudi, une fermeture annoncée il y a deux ans. Les quelque 1100 travailleurs espéraient toujours que les installations restent ouvertes.

L'usine, construite à la fin des années 1960, assemblait les modèles Crown Victoria et Lincoln Town Car de Ford, dont la demande était en constants reculs. Des investissements d'environ 1 milliard de dollars auraient été nécessaires pour moderniser ces installations, qui employaient 3600 travailleurs il y a 10 ans.

Ford précise avoir plutôt récemment investi à ses usines de Windsor et d'Oakville, toujours en Ontario.

De 1967 à 2011, l'usine a produit plus de 8 millions de véhicules, d'abord le modèle Falcon.

Pour St. Thomas, il s'agit de la deuxième fermeture d'une usine automobile en quelques années après celle de camions de Daimler AG, en 2007. Elle survient en pleine campagne électorale.

Mercredi, la chef du NPD ontarien, Andrea Horwath, a d'ailleurs promis de créer un poste de commissaire à l'emploi si sa formation politique est portée au pouvoir le 6 octobre précisant que plus de 10 000 emplois ont été perdus dans la région depuis cinq ans.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Globe and Mail

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario