•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux manitobains souhaitent améliorer le transport en commun

Le couloir de transport rapide à Winnipeg

Le couloir de transport rapide à Winnipeg

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

S'il est porté au pouvoir le 4 octobre prochain, le Parti libéral promet de prolonger le corridor de transport rapide (Nouvelle fenêtre) actuellement en construction à Winnipeg.

Le chef libéral Jon Gerrard, estime que ce corridor amélioré devrait pouvoir relier le Centre MTS, au centre-ville, au nouveau stade des Blue Bombers, près de l'Université du Manitoba.

Le candidat libéral dans Fort Rouge Paul Hesse, cofondateur du Winnipeg Rapid Transit Coalition, un organisme qui a pour but d'améliorer la qualité du transport en commun dans la ville, estime que le nouveau service de transport rapide qui doit voir le jour en avril 2012, devrait s'étendre à la grandeur de la ville. « C'est un atout d'avoir le transport en commun rapide à Winnipeg, mais on est seulement en train de construire 3,7 kilomètres à Winnipeg, du pont Norwood jusqu'à Pembina et Jubilee », dit-il.

Le candidat qui en est à sa deuxième campagne électorale dans Fort Rouge estime que ce projet diminuerait les émissions de gaz à effet de serre. Il dit toutefois remarquer que l'environnement est moins au coeur des priorités des électeurs. « Honnêtement, on parle de ça à la porte de temps en temps, mais peut-être pas autant cette élection que l'élection dernière » souligne-t-il.

Les libéraux, les néo-démocrates, les conservateurs et les membres du Parti vert auront toutefois la chance de ramener les questions environnementales à l'avant-plan le 14 septembre. Un organisme du nom de Green Action Center organise un débat politique sur la question à 19h.

Pour le Parti vert du Manitoba, il s'agit d'une première invitation à participer à un débat depuis le début de la campagne électorale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !