•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un parti séparatiste en Ontario

Thunder Bay

Thunder Bay

Photo : Radio-Canada/Pierre-Mathieu Tremblay

Radio-Canada

Le parti Northern Ontario Heritage a déniché les deux candidats dont il avait besoin pour participer au scrutin provincial du 6 octobre.

La loi impose un minimum de deux candidats.

La formation politique prône la séparation du Nord de l'Ontario du reste de la province. Le parti compte environ 400 membres.

Charmaine Romaniuk, une Métisse et étudiante de l'Université Lakehead de Thunder Bay, se présente dans la circonscription de Kenora-Rainy River. Elle entend voyager entre Thunder Bay et Kenora pendant la campagne électorale.

L'autre candidat est Gerry Courville, un ex-employé de l'aéroport de Cochrane, qui brigue les suffrages dans la circonscription de Timiskaming-Cochrane.

Nouveau parti

Le parti Northern Ontario Heritage est devenu officiellement une formation politique en mai 2010.

Le regroupement ne cache pas avoir des difficultés à recruter des candidats.

Ontario

Autochtones