•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD promet d'étendre la suppression de la taxe professionnelle à plus d'entreprises

Le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger

Le premier ministre du Manitoba, Greg Selinger

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

S'il est élu aux prochaines élections, le chef du NPD Greg Selinger promet d'aider 3000 petites entreprises supplémentaires à créer de nouveaux emplois, en offrant un taux d'imposition de 0 % à celles dont les revenus annuels s'élèvent à moins de 500 000 $.

Avec cette annonce, un total de 15 500 petites compagnies auront davantage d'argent pour prendre de l'expansion et créer de nouveaux emplois, soutient le NPD. Cette nouvelle mesure permettrait ainsi aux entreprises manitobaines d'économiser 14,6 millions de dollars annuellement, selon le Nouveau Parti démocratique.

« Les petites entreprises sont la base de notre économie. C'est pourquoi nous avons été la première province à éliminer la taxe professionnelle pour les petites entreprises. Et maintenant, nous incluons encore plus d'entreprises », a déclaré Greg Selinger, par voie de communiqué.

En décembre 2010, le Manitoba est devenu la première province au Canada à offrir un taux d'imposition de 0 % pour les entreprises dont les revenus annuels s'élevaient à moins de 400 000 $.

« C'est une excellente nouvelle pour mon restaurant. Le fait d'augmenter la limite de revenu me permettra d'engager plus de personnel et offrir davantage de services à ma clientèle », affirme Albert Kokonos, propriétaire du Albert's Bistro, à Brandon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !