•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD dévoile son plan de lutte contre la criminalité

Le chef du NPD, Greg Selinger, a présenté son plan pour lutter contre la criminalité.

Le chef du NPD, Greg Selinger, a présenté son plan pour lutter contre la criminalité.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Nouveau Parti démocratique s'engage à mener la vie dure aux criminels entre autres en embauchant des policiers et en offrant plus d'activités aux jeunes en soirée. L'ensemble de ces promesses coûterait 14 millions de dollars annuellement.

Si son parti est réélu, Greg Selinger promet de créer une centaine de postes d'agent de police de terrain, dont la moitié à Winnipeg et l'autre moitié dans le reste de la province, a indiqué vendredi le chef du NPD lors de la présentation de sa plate-forme contre la criminalité.

Il ajouterait aussi 25 cadets au centre-ville de Winnipeg et 25 autres en milieux ruraux. Le NPD veut qu'ils soient visibles dans les communautés pour dissuader les criminels.

Pourtant, la province possède déjà le deuxième taux le plus élevé de policiers par habitant des provinces canadiennes, derrière la Saskatchewan. Le criminologue Jean-Claude Bernheim doute de l'efficacité de cette mesure.

« Si on regarde les statistiques par rapport au nombre de policiers, on constate que Montréal et Winnipeg sont à peu près au même niveau. Par contre, on voit qu'effectivement le taux de crimes violents est très différent », il est 25 % plus élevé à Winnipeg.

La plateforme néo-démocrate contre la criminalité comprend également un investissement afin d'accroître le nombre d'activités proposées aux jeunes en soirée. Le chef du NPD, Greg Selinger, entend ainsi s'inspirer de l'expérience de Chicago où le secteur privé, les services communautaires et policiers ont donné un coup de main aux écoles.

« Tout le monde fait une contribution à un programme très dynamique pour les jeunes afin qu'ils s'impliquent dans des activités positives : les sciences, les arts, les sports », explique-t-il.

M. Selinger promet également d'étendre l'usage de bracelets émetteurs, actuellement utilisés pour les voleurs chroniques de voitures. Il envisage de commencer à les utiliser pour les délinquants sexuels, les personnes condamnées pour violence familiale et d'autres criminels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !