•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elizabeth May lance la campagne des verts au Manitoba

Elizabeth May

Elizabeth May, lors d'un point de presse à Sydney, en Colombie-Britannique, le 3 mai 2011

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Parti vert du Manitoba a lancé sa campagne électorale mercredi soir à l'Université de Winnipeg, où quelque 150 personnes s'étaient rassemblées pour écouter la chef du Parti vert national.

Elizabeth May a remporté, le 2 mai dernier, le seul siège des verts à Ottawa. « C'est maintenant clair pour tout le monde que c'est possible d'obtenir une voix verte durant les élections au Manitoba », affirme Mme May.

Même si le parti souhaite toujours présenter un candidat par circonscription, il doit toutefois relever le défi d'en trouver. Les verts ont nommé jusqu'à présent une vingtaine de candidats. Il leur reste jusqu'au 13 septembre pour en présenter d'autres en vue des élections du 4 octobre, pour les 57 circonscriptions que compte le Manitoba.

Le chef du Parti vert du Manitoba, James Beddome, affirme qu'il n'arrêtera pas le recrutement avant la date limite. Il souhaite faire partie du débat des chefs.

Pour Alain Landry, candidat pour la deuxième fois dans Saint-Boniface, l'objectif est de faire passer le message du parti en tant qu'élu. « Je pourrais écrire des lettres, des lettres et encore des lettres, mais elles seront pas mal ignorées. La seule façon de contacter le gouvernement, c'est de devenir le gouvernement ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !