•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TPS : Québec espère un retard de quelques jours seulement

Le ministre des Finances Jim Flaherty à son arrivée à la Chambre des communes

Le ministre des Finances Jim Flaherty à son arrivée à la Chambre des communes

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Québec pourrait attendre plus longtemps que prévu avant de conclure avec le gouvernement fédéral une entente sur l'harmonisation des taxes de vente.

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a déclaré jeudi qu'un tel accord pourrait ne pas voir le jour d'ici la fin de la semaine prochaine, comme prévu. Le 1er avril dernier, le ministre québécois Christian Paradis avait pourtant promis (Nouvelle fenêtre) de régler le dossier de l'harmonisation des taxes de vente au Québec d'ici le 15 septembre. Québec s'attend à recevoir 2,2 milliards de dollars du gouvernement fédéral dans le cadre de cette entente.

S'exprimant peu avant le début du caucus conservateur, M. Flaherty a fait état d'un « écart important » entre les positions de Québec et d'Ottawa sur le sujet.

Bachand ferme, mais prudent

Le ministre québécois des Finances, Raymond BachandAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre québécois des Finances, Raymond Bachand

Réagissant à la déclaration de son homologue fédéral, le ministre québécois des Finances, Raymond Bachand, a laissé entendre que ce retard serait de quelques jours seulement, comme c'est le cas dans beaucoup de négociations.

Il a toutefois rappelé l'engagement plusieurs fois répété par les conservateurs, à leur tête le premier ministre Harper et le ministre Paradis, à régler ce dossier.

Il a aussi souligné que cette promesse fait partie du dernier budget fédéral et que le gouvernement doit la respecter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !