ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Palestiniens en campagne pour la reconnaissance de leur État

Des Palestiniens manifestent à Ramallah pour réclamer la reconnaissance de leur État par l'ONU.
Des Palestiniens manifestent à Ramallah pour réclamer la reconnaissance de leur État par l'ONU. Photo: AFP / ABBAS MOMANI

Les Palestiniens ont lancé officiellement jeudi la campagne pour la reconnaissance de leur État comme membre à part entière au sein des Nations unies.

Une centaine de responsables et de militants palestiniens se sont réunis devant le bureau du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à Ramallah, en Cisjordanie, et y ont déposé une lettre dans laquelle ils exhortent M. Ban à ajouter « sa voix morale en soutien au peuple palestinien ».

« Les familles de dizaines de milliers de victimes de l'occupation israélienne, notamment les martyrs, les blessés et les prisonniers, qui ont été expulsées de leur maison ou ont perdu leur foyer et leurs propriétés, espèrent que vous allez déployer tous les efforts possibles pour réaliser les demandes justes du peuple palestinien ».

Cette lettre a été remise par Latifa Abou Hmeid, 70 ans, qui a perdu un fils dans le confit israélo-palestinien et sept autres fils dans des prisons de l'État hébreu pour activités militantes présumées. Cette femme de Cisjordanie a été choisie, car elle représente à elle seule les souffrances des Palestiniens : sa maison située dans un camp de réfugiés a été détruite deux fois par les autorités israéliennes en représailles à l'activisme de ses fils.

Dans cette missive sont précisées les modalités de cette campagne, qui comprendra une série d'événements pacifiques jusqu'au 21 septembre, date de l'ouverture de l'assemblée générale des Nations unies. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas y fera un discours deux jours plus tard.

Les Palestiniens se sont engagés sur la voie d'une demande de reconnaissance de l'indépendance de leur État en raison du blocage des négociations avec l'État hébreu.

Même si la demande palestinienne peut obtenir l'approbation de l'Assemblée générale, une véritable reconnaissance par l'ONU nécessiterait le feu vert du Conseil de sécurité, au sein duquel les États-Unis ont déjà fait savoir qu'ils mettraient leur veto à toute initiative palestinienne en absence d'un accord de paix négocié.

Associated Press

Aucun thème sélectionné