•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier concert de l'OSM dans sa nouvelle salle

Inauguration de la nouvelle salle de concert  de l’Orchestre symphonique de Montréal, le 7 septembre 2011.
Inauguration de la nouvelle salle de concert de l’Orchestre symphonique de Montréal, le 7 septembre 2011. Photo: La Presse canadienne / Graham Hughes
Radio-Canada

Après plus de 30 ans d'attente, l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM) s'est produit, mercredi soir, pour la toute première fois dans sa propre salle de concert, la Maison symphonique de Montréal. Une foule de politiciens, diplomates, musiciens et personnalités du milieu artistique ont participé à la pendaison de crémaillère.

Pour l'occasion, un tapis mauve avait été déroulé devant la Maison symphonique de Montréal, rue Saint-Urbain. Tous ceux qui l'ont foulé arboraient le même sourire à l'idée d'assister au concert inaugural, dirigé par Kent Nagano, dans cette nouvelle salle de 1900 places.

Avant que les musiciens n'entament leur première note, le ruban a été coupé par le premier ministre Jean Charest et le président du conseil d'administration de l'OSM, Lucien Bouchard.

Congratulations

Lors du discours d'ouverture, l'ancien premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, a tari d'éloges l'actuel premier ministre du Québec, Jean Charest. Le président du conseil d'administration de l'OSM a déclaré que la naissance de cette salle n'aurait pu être possible sans la « vision » et le « leadership » de Jean Charest et de son gouvernement.

Le premier ministre Jean Charest et Lucien Bouchard coupent le ruban lors de l'inauguration de la nouvelle salle de concert de l'OSM.Le premier ministre Jean Charest et Lucien Bouchard coupent le ruban lors de l'inauguration de la nouvelle salle de concert de l'OSM.

L'intéressé a rendu la pareille à Lucien Bouchard, avant de rappeler la contribution de son ancienne « dame de fer », Monique Jérôme-Forget, dont la détermination à mener ce projet à terme frôlait le « harcèlement », a lancé Jean Charest, avec humour.

La ministre québécoise de la Culture, Christine Saint-Pierre, s'est elle réjouie de voir « un rêve » se réaliser enfin. Montréal « vient de se doter d'une Formule 1 », a-t-elle ajouté.

Le concert a ensuite pu démarrer. La soirée a tourné autour de la Neuvième Symphonie de Beethoven et de l'esprit du texte de l'Ode à la joie, de Friedrich von Schiller. En guise de prélude, le concert s'est ouvert sur trois compositions québécoises représentant trois moments de la création d'ici.

Des pièces de Claude Vivier, grand compositeur québécois mort en 1983, de Gilles Tremblay, pionnier de la création au Québec aujourd'hui âgé de 79 ans, et de Julien Bilodeau, jeune compositeur montréalais de 36 ans, ont été entendues.

Des textes d'auteurs québécois, Joséphine Bacon, Yann Martel, Marie-Claire Blais et Wajdi Mouawad, ont également été lus au cours de la soirée. Andrée Lachapelle, Chloé Sainte-Marie, Marc Béland et David Usher ayant prêté leurs voix pour la lecture des textes.

Des solistes internationaux ainsi que des choristes de Montréal et Toronto se sont joints à l'orchestre pour la pièce majeure de la soirée, la Neuvième Symphonie de Beethoven.

Montréal aura maintenant un nouveau foyer de la musique, à l'image des grands centres urbains dont la présence, le dynamisme, l'histoire et la tradition culturelle définissent notre communauté.

Kent Nagano, directeur musical de l'OSM

L'inauguration de la salle de concert survient au lendemain de la conclusion d'une entente entre les musiciens et la direction de l'OSM.

Pour voir ou revoir le concert d'inauguration...

  • Le concert intégral sera diffusé sur ARTV (Nouvelle fenêtre)le dimanche 11 septembre à 19 h.
  • Pour en savoir plus sur la nouvelle salle de l'OSM, consultez notre dossier sur la Maison symphonique.
  • Kent NaganoKent Nagano espère que les gens trouveront dans la nouvelle salle « un lieu de ralliement qui invite au partage d'idées inspirantes de toute nature ». Photo : Luc Lavigne

    Un peu d'histoire

    Dès le début des années 1980, l'ancien chef de l'OSM, Charles Dutoit, plaidait activement pour une nouvelle salle spécifiquement conçue pour un orchestre. Plusieurs projets ont suivi : un sur McGill College, au coeur de la ville, puis un autre sur la place Émilie-Gamelin, en face du terminus voyageur. Ce dernier projet avait d'ailleurs été inauguré par le premier ministre René Lévesque, en 1985. Le projet fut toutefois écarté par le gouvernement libéral de Robert Bourassa.

    Quinze ans plus tard, le projet renaît sous le gouvernement péquiste de Bernard Landry. Ainsi est né le projet de Complexe Balmoral, qui comportait la nouvelle salle, une tour de bureaux, ainsi que les conservatoires de musique et d'art dramatique. Nouveau changement de gouvernement, puis, la ministre des Finances libérale Monique Jérôme-Forget mise sur un projet plus modeste en partenariat public-privé. Ce projet se concrétise aujourd'hui avec la nouvelle Maison symphonique, après 30 ans d'obstacles politiques et financiers.

    La Maison symphonique, en chiffres:

    • En construction depuis l'automne 2009;
    • 1900 places;
    • 200 places supplémentaires derrière l'orchestre pour des choristes ou des spectateurs;
    • Capacité de 120 musiciens sur scène;
    • 175 coussins acoustiques pour isoler la salle des bruits et vibrations extérieurs;
    • 70 % de la superficie de la salle recouverte de hêtre de la région de Gatineau;
    • Coûts du chantier, fruit d'un partenariat public-privé : 259 millions de dollars;
    • 240 jours par année consacrés à des concerts de l'OSM;
    • 6e salle du complexe de la Place des Arts, portant la capacité totale du complexe à 8000 sièges.

    Portes ouvertes

    Le public pourra visiter les nouvelles installations de l'OSM dans le cadre de journées portes ouvertes qui se tiendront du 8 au 10 septembre. Lors de visites guidées, des musiciens provenant des 17 régions du Québec se produiront dans la nouvelle salle.

    Le public pourra également visiter une exposition présentant les grandes étapes de la construction ainsi que les caractéristiques particulières de la salle.

    Tous les détails des portes ouvertes en musique sont disponibles sur le site web de l'OSM (Nouvelle fenêtre).

    Musique

    Arts