•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Verdun demande des améliorations au projet d'école à l'Île-des-Soeurs

Affiche des opposants au projet
Radio-Canada

Les élus de l'arrondissement de Verdun ont demandé mardi diverses modifications au projet de construction d'une nouvelle école primaire dans un parc de l'Île-des-Soeurs.

Les modifications demandées à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeois pour l'acceptation du projet sont évaluées à environ 2 millions de dollars.

Le gouvernement du Québec a autorisé au printemps la construction d'une deuxième école primaire sur l'Île-des-Soeurs, car l'école actuelle, qui a subi plusieurs agrandissements, compte presque un millier d'élèves. Après étude d'une vingtaine de sites potentiels, la Ville a choisi de construire la nouvelle école dans le parc de la Fontaine.

Or, le projet divise la population. Si certains citoyens craignent de perdre un espace vert, d'autres réclament l'ouverture de cette école au plus tôt.

Mardi soir, plus d'une centaine de personnes ont assisté à la réunion du conseil municipal, dont Claude Desbiens, du comité de protection du parc de la Fontaine, qui a interpellé le maire Claude Trudel sur la question.

Le maire a répété que l'école occuperait seulement 10 % de la superficie du parc et qu'elle ne pourrait pas être agrandie en vertu d'un règlement de zonage. Il a cependant annoncé une période de négociations de deux semaines avec la commission scolaire avant d'adopter ce règlement de zonage.

Le maire Claude Trudel soutient que le parc de la Fontaine est le seul site disponible pour accueillir une nouvelle école à l' Île-des-Soeurs, à moins que la commission scolaire ne négocie l'achat d'un terrain avec un propriétaire privé.

Les partisans du projet, eux, ont quitté la salle déçus de l'imposition de ces nouveaux délais, mais espèrent toujours la construction prochaine de la nouvelle école.

D'après un reportage de Benoît Chapdelaine

Société