Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
Début du contenu principal
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La PDG de Yahoo est congédiée

L'ex-PDG de Yahoo, Carol Bartz

L'ex-PDG de Yahoo, Carol Bartz

Photo : La Presse canadienne / AP/Mark Lennihan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La patronne de Yahoo, Carol Bartz, a été licenciée mardi par le conseil d'administration du portail Web.

La société américaine a fait savoir que Mme Bartz sera remplacée par le directeur financier Timothy Morse sur une base intérimaire.

Mme Bartz, âgée de 63 ans, a connu des moments houleux à la tête de Yahoo depuis sa nomination au poste, en janvier 2009. Plus récemment, la gestion par Yahoo d'un conflit avec un service de paiement chinois, appelé Alipay, a mené à la baisse de l'importance de Yahoo au sein de cette société.

Mme Bartz avait été mandatée pour orchestrer un redressement de la compagnie, écrasée par le géant de la recherche Web, Google, à l'époque où elle était dirigée par son cofondateur Jerry Yand et l'ancien patron de studios de cinéma, Terry Semel.

Yahoo a fait davantage d'argent sous la direction de Mme Bartz en raison des mises à pied, de fermetures de services et d'autres coupes dans les dépenses.

Google a tout de même maintenu son avance et est devenu plus fort dans les deux dernières années, tandis que Facebook s'est avéré une menace substantielle qui a attiré la plupart des compagnies de marketing qui faisaient auparavant affaire avec Yahoo.

Le départ de la PDG a d'abord été rapporté par un blogue du Wall Street Journal, All Things D, consacré à la technologie.

La compagnie prévoit chercher un candidat pouvant remplacer de façon permanente Mme Bartz.

L'action de Yahoo a bondi de 74 ¢, ou 5,7 %, la portant à 13,65 $ après la clôture des marchés. Il s'agit d'une hausse de 12 pour cent par rapport aux chiffres qui prévalaient avant l'arrivée de Mme Bartz à la tête de la compagnie.

Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !