•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inauguration de l'OSM : « Qu'un cri élève nos chants »

Le compositeur Julien Bilodeau

Julien Bilodeau a composé son oeuvre dans le sous-sol de sa maison de Rosemont, à Montréal.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lors de l'inauguration de la nouvelle salle de concert de l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), mercredi, sera jouée l'oeuvre d'un jeune compositeur québécois Julien Bilodeau, Qu'un cri élève nos chants.

Pour le père de famille de 36 ans, qui habite le quartier Rosemont, à Montréal, il s'agit d'une chance inespérée. Ayant déjà une trentaine d'oeuvres à son actif, Julien Bilodeau a déjà composé pour le Nouvel Ensemble Moderne, l'Orchestre de la Francophonie et l'Orchestre Métropolitain.

« Je n'aurais jamais imaginé que ce genre de chose puisse arriver. »

— Une citation de  Julien Bilodeau

Lorsque le directeur musical de l'OSM, Kent Nagano, a commandé une oeuvre au compositeur, il lui a demandé qu'elle ait un lien avec l'esprit de la soirée. La soirée d'inauguration de la nouvelle salle tournera autour de la Neuvième Symphonie de Beethoven, ainsi que du texte de l'Ode à la joie de Friedrich von Schiller.

Le compositeur Julien BilodeauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le compositeur montréalais Julien Bilodeau

La composition de Julien Bilodeau s'est donc faite en deux temps. Il a commencé par analyser l'oeuvre de Beethoven. « Ensuite, on imagine la forme, l'ambiance de l'oeuvre qu'on veut composer », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, le compositeur se réjouit que la création ait une place lors de l'inauguration de la nouvelle salle. En effet, trois oeuvres québécoises seront présentées lors de la soirée, pour illustrer trois moments de la création québécoise.

L'oeuvre de Julien Bilodeau, Qu'un cri élève nos chants, représentera le présent. Des oeuvres de Gilles Tremblay, pionnier de la création au Québec aujourd'hui âgé de 79 ans, et de Claude Vivier, grand compositeur québécois mort en 1983, seront aussi présentées.

D'après des entrevues de Claude Deschênes et Ève Payette.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !