Vous naviguez sur le site de Radio-Canada

Aide à la navigation
Début du contenu principal
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Japon : le typhon Talas fait au moins 20 morts

Un pont au-dessus de la rivière Nachi a été détruit lors du passage du typhon Talas.

Un pont au-dessus de la rivière Nachi a été détruit lors du passage du typhon Talas.

Photo : AP Photo / Kyodo News

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le passage du typhon Talas, ce week-end, a fait au moins 20 morts et une cinquantaine de disparus dans le sud et l'ouest du Japon, selon un bilan provisoire établi par les autorités locales.

Accompagné de pluies diluviennes, le typhon a provoqué inondations, glissements de terrain et coulées de boue, qui ont emporté des habitations, notamment dans les préfectures de Wakayama et Nara, dans l'ouest du pays.

Quelque 460 000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur domicile dans l'ouest et le centre du Japon, dans des régions situées à des centaines de kilomètres de la zone dévastée par le tremblement de terre et le tsunami de mars dernier. Au moins 3600 personnes étaient bloquées par les rivières en crue et les glissements de terrain, alors que les efforts des services de secours étaient ralentis par l'effondrement de ponts empêchant le passage, selon l'agence de presse nationale Kyodo.

Le diffuseur public NHK a montré un pont se faisant emporter après que d'importantes pluies eurent fait déborder une rivière. Des personnes portant des parapluies avançaient dans les rues municipales et les zones résidentielles, de l'eau jusqu'aux genoux.

Le typhon a déversé des quantités record de pluie dans certaines régions, et d'autres précipitations étaient attendues. Il s'agit de la pire tempête du pays depuis celle, remontant à 2004, qui a fait 98 morts ou disparus, a précisé le journal Yomiuri.

Le centre du typhon, le 12e de la saison, a d'abord touché samedi Shikoku, une des quatre îles principales du Japon, dans le sud du pays, puis la partie ouest de l'île de Honshu dans la nuit de samedi à dimanche.

Selon l'Agence météorologique japonaise, le centre du typhon s'éloignait dimanche vers le nord-nord-est et se trouvait au-dessus de la mer du Japon, mais de fortes pluies étaient encore attendues dans l'ouest et le centre du pays.

Les sols étant déjà fortement gorgés d'eau, les craintes de coulées de boue additionnelles ont augmenté, et l'agence a émis des avertissements de glissements de terrain dans pratiquement toutes les préfectures du pays.

Dimanche, le typhon a été rétrogradé au rang de tempête tropicale.

La tempête a endommagé le château de Nijojo, dans la vieille ville de Kyoto, arrachant un grand pan du revêtement du mur d'enceinte. Le château, une attraction touristique populaire, est un important trésor culturel.

The Associated Press

Des secouristes fouillent les débris à la recherche de disparus, à Tanabe, dans l'ouest du Japon
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des secouristes fouillent les débris à la recherche de disparus, à Tanabe, dans l’ouest du Japon

Photo : AFP / JIJI PRESS

Dégâts causé sur une route par le typhon, dans l'ouest du Japon.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dégâts causé sur une route par le typhon, dans l’ouest du Japon.

Photo : AFP / NARA PREFECTURAL POLICE

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !