•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chambre de commerce de Winnipeg réclame une baisse de 10 % de l'impôt des sociétés

Le président de la Chambre de commerce de Winnipeg, Dave Angus, présente la campagne Manitoba Bold.

Le président de la Chambre de commerce de Winnipeg, Dave Angus, présente la campagne Manitoba Bold.

Photo : Chambre de commerce

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le groupe représentant les intérêts des entreprises de la capitale manitobaine s'invite dans le débat électoral en lançant vendredi sa campagne « Manitoba Bold », Manitoba audacieux.

La Chambre de commerce de Winnipeg y fait des recommandations aux partis politiques afin d'améliorer la prospérité de la province et réclame qu'ils se focalisent sur la création d'emplois.

« Ce dont nous avons besoin en ce moment c'est de se concentrer sur l'économie. Nous n'avons pas vu cela lors des dernières élections, nous n'avons pas vu ça depuis de nombreuses années », a déclaré le président de la Chambre de commerce.

Dave Angus estime que le Manitoba perd du terrain par rapport à d'autres provinces en matière d'emplois, de revenus et de croissance.

Il recommande aux politiciens de réduire de 10 % le taux d'imposition des sociétés d'ici les trois prochaines années, ainsi que les cotisations sociales.

Il propose également d'augmenter les exemptions personnelles de base afin d'égaliser celles en vigueur en Saskatchewan d'ici quatre ans et de réduire les impôts des particuliers à faibles et moyens revenus.

Afin de combler ces pertes de revenus, la Chambre de commerce suggère qu'Hydro-Manitoba commence à payer un dividende annuel à la province, comme cela se fait déjà ailleurs au Canada.

En Colombie-Britannique, BC Hydro verserait 611 millions de dollars en dividende et en Ontario, Hydro One rétribuerait 1,1 milliard à la province, selon M. Angus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !