•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une deuxième vie pour Opportunity

Opportunity analyse Tisdale 2
Opportunity analyse Tisdale 2 Photo: NASA
Radio-Canada

Le robot américain Opportunity, qui parcourt la surface martienne depuis plus de sept ans maintenant, a commencé l'exploration d'un nouveau site que la NASA qualifie de prometteur.

Steve Squyres, le responsable scientifique de la mission, affirme que la composition du sol et des roches où se trouve actuellement le robot semble compatible avec la présence passée de vie sur Mars.

Depuis trois semaines, Opportunity se trouve sur les bords d'un cratère d'une largeur de 22 km baptisé Endeavour et transmet des photos de son environnement.

Une roche unique

Une première roche examinée est plate et de la taille d'un pouf. Selon les chercheurs, elle aurait été excavée par un impact qui a creusé un cratère grand comme un terrain de tennis.

Appelée Tisdale 2, cette roche est différente de toutes les autres jamais observées sur Mars, affirme M. Squyres.

Elle a une composition similaire à certaines roches volcaniques, mais avec beaucoup plus de zinc et de brome que vu jusqu'alors.

Steve Squyres, NASA

D'autres découvertes?

Alors que son jumeau Spirit est hors de service depuis mai dernier, Opportunity continue son travail et pourrait bien être sur le point de faires d'autres observations importantes.

En effet, les informations renvoyées par les sondes en orbite autour de Mars laissent aussi penser que les roches aux abords de ce cratère remontent à une période de l'histoire de la planète peut-être plus favorable à l'existence d'une vie microbienne. Les prochaines semaines pourraient donc permettre de nouvelles observations.

Le saviez-vous ?

La mission des deux robots a commencé en janvier 2004 et ne devait durer que 90 jours.

Avec les informations de Agence France-Presse

Espace

Science