•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les conservateurs lancent leur campagne électorale

Les conservateurs ont lancé leur campagne électorale mardi soir.

Le chef des conservateurs lance la campagne électorale de son parti.

Photo : Philippe Dion

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Bien que le premier ministre, Greg Selinger, ait indiqué qu'il déclencherait la campagne électorale après la fête du Travail, le Parti progressiste-conservateur a décidé de prendre les devants.

Devant une foule bruyante mardi soir, le chef de l'opposition officielle, Hugh McFadyen, a lancé la campagne de son parti. Il en a énuméré les éléments principaux, parmi lesquels une meilleure gestion économique et une diminution de la criminalité. Il a surtout voulu motiver ses troupes qui tenteront de mettre fin, le 4 octobre prochain, à 12 ans de règne néo-démocrate.

« Le problème pour nous, le Parti conservateur, c'est qu'il était possible que le gouvernement déclenche la campagne aujourd'hui (mardi). Alors, on a pris la décision pendant le dernier mois de la lancer aujourd'hui », a expliqué le candidat dans Rivière Seine et ancien conseiller municipal, Gord Steeves.

Les conservateurs ont profité de leur coup d'envoi pour dévoiler deux publicités axées sur la criminalité, la santé et l'éducation, qui seront diffusées à partir du 6 septembre.

Un transfuge fonde ses espoirs sur la circonscription Tyndall Park

Tous les candidats étaient présents à cette soirée. Parmi eux, Cris Aglugub, ancien député NPD de 1999 à 2007 dans la circonscription winnipégoise The Maples.

Un peu plus tôt cet été, il avait tenté de porter les couleurs du NPD dans cette même circonscription, avant que Mohinder Saran soit nommé candidat.

Il a ensuite rejoint les rangs conservateurs, imputant ce changement d'allégeance à la gouvernance de Greg Selinger.

Selon lui, le Nouveau Parti démocratique s'est éloigné des objectifs qu'il avait en 1999, notamment la responsabilité fiscale. Il tentera de se faire élire dans Tyndall Park.

Le NPD détient actuellement 36 des 57 sièges à l'Assemblée législative du Manitoba, les conservateurs en occupent 18 et les libéraux un seul. Deux sièges sont vacants. Les élections provinciales, qui ont lieu à date fixe au Manitoba, auront lieu le 4 octobre 2011.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !