•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Station spatiale : le prochain vol habité retardé

Le vaisseau Soyouz lors de son décollage le 2 avril.
Le vaisseau Soyouz lors de son décollage le 2 avril. Photo: AFP / VYACHESLAV OSELEDKO
Radio-Canada

L'agence spatiale russe a annoncé qu'elle retarde la prochaine mission habitée de la capsule Soyouz en direction de la Station spatiale internationale (SSI), qui devait quitter la Terre le 22 septembre prochain, et n'exclut pas une évacuation de l'équipage permanent.

La Russie avait annoncé la semaine dernière qu'elle suspendait ses lancements en raison de la destruction accidentelle du vaisseau cargo russe Progress M12-M. Elle n'a toutefois pas précisé le temps nécessaire pour réaliser l'enquête qui déterminera les causes de cet échec.

Les premières données indiqueraient qu'il y a eu une défaillance dans le système des moteurs après 325 secondes de vol.

L'agence spatiale estime que le prochain départ de Soyouz n'interviendrait pas avant la fin du mois d'octobre.

À ce moment, un trio d'astronautes, deux Russes et un Américain, en remplacera un autre dont le retour a aussi été retardé. Le vaisseau Progress assure maintenant tous les vols cargo entre la Terre et la SSI, après la retraite des navettes américaines.

Selon le Centre russe de contrôle des vols spatiaux, l'équipage permanent de la SSI, constitué de six astronautes, possède suffisamment de réserves jusqu'à l'arrivée du prochain ravitaillement. Et il n'envisage pas de rapatrier les occupants sur Terre pour le moment.

C'est une mauvaise période pour l'agence spatiale russe. Elle a également perdu le contact avec un important satellite de télécommunications quelques instants après son lancement à la mi-août. Celui-ci devait remplacer des engins en usage depuis l'époque soviétique et permettre de moderniser les services de communication et de télédiffusion.

D'autres moyens de transport sont actuellement en développement, comme le cargo européen ATV, qui doit être lancé en mars 2012, et le japonais HTV plus tard dans l'année.