•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nigeria : 18 morts dans un attentat contre le bâtiment de l'ONU

L'immeuble de l'ONU à Abuja endommagé par l'explosion

L'immeuble de l'ONU à Abuja endommagé par l'explosion

Photo : AP/Saharareporters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un attentat-suicide a visé vendredi la représentation des Nations unies à Abuja, la capitale nigériane.

Au moins 18 personnes ont péri dans cette attaque et 8 autres ont été blessées, selon Mike Zuokumor, responsable de la police d'Abuja.

Il a indiqué que l'attentat avait été perpétré par un kamikaze. « C'était une Honda Accord, le kamikaze est mort sur le coup », a expliqué Mike Zuokumor.

L'explosion a eu lieu après qu'une voiture piégée eut percuté l'entrée de l'immeuble, qui a été endommagé.

La BBC soutient qu'un porte-parole du groupe islamiste Boko Haram a revendiqué l'attentat lors d'un appel téléphonique.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a vigoureusement condamné cette attaque et a évoqué des pertes considérables, sans les chiffrer.

Le siège de l'ONU à Abuja abrite plusieurs agences onusiennes, dont l'UNICEF, le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'édifice se trouve dans le quartier diplomatique d'Abuja, non loin de l'ambassade des États-Unis.

La sécurité autour du bâtiment est habituellement élevée. Les véhicules n'appartenant pas aux Nations unies ne sont généralement pas autorisés à s'approcher de l'entrée.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !