•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet de l'îlot Irving devra passer par un référendum

Quartier Saint-Jean-Baptiste à Québec
L'immeuble serait situé à l'entrée du quartier Saint-Jean-Baptiste à Québec
Radio-Canada

Le projet de construction d'un immeuble à logements sur l'îlot Irving, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste, est à nouveau remis en question. Il devra obtenir l'appui des résidents du quartier pour pouvoir se réaliser dans sa forme actuelle.

C'est du moins ce qu'a décidé le conseil d'arrondissement de la Cité-Limoilou lors d'une séance extraordinaire tenue mercredi soir.

Il y aura donc un référendum dans les prochaines semaines concernant le projet du promoteur GM Développement. Ce dernier souhaite ériger une tour d'habitation de neuf étages sur le terrain de stationnement situé à proximité de la caserne de pompiers sur la rue Saint-Jean.

L'immeuble compterait 94 logements, dont 20 logements sociaux et des commerces.

De nombreux résidents du secteur, comme Christian Caron, sont cependant inquiets quant à la hauteur de l'édifice.

« Nous, en tout cas, on va sensibiliser tous les gens du quartier Saint-Jean-Baptiste à la monstruosité et à la grandeur démesurée de l'immeuble qu'on veut construire sur cet îlot-là. Les citoyens, comme dans d'autres cas, on a un comité de formé et ce comité-là va travailler d'arrache-pied », indique M. Caron.

Ce dernier se dit satisfait qu'il y ait un référendum et il garde bon espoir de pouvoir l'emporter.

Îlot IrvingL'immeuble à logements serait situé sur ce stationnement situé à proximité de la caserne de pompiers de la rue Saint-Jean.

De son côté, la conseillère municipale du district des Faubourgs, Chantal Gilbert, a assuré que si le projet de construction n'est pas accepté, la Ville de Québec reviendra aux critères antérieurs, c'est-à-dire que l'édifice devra avoir un maximum de six étages.

Il reste maintenant à savoir si cela compromettra la construction de logements sociaux, advenant une victoire des opposants.

Pour inclure des logements sociaux dans le projet, le promoteur prévoyait construire un immeuble atteignant neuf étages au lieu de six.

Christian Caron se veut rassurant. Il est d'avis que la construction de logements sociaux ne sera pas compromise, même si les opposants remportent le référendum.

« L'ancien projet avec l'ancien plan d'aménagement avait des logements sociaux en même quantité ou presque et je ne crois pas que le fait de battre cet immeuble-là compromette totalement le fait qu'il y ait des logements sociaux », dit-il.

Québec

Immobilier