•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PDG d'Apple, Steve Jobs, démissionne

Steve Jobs
Le grand patron d'Apple, Steve Jobs Photo: AFP / Kimihiro Hoshino
Radio-Canada

Le groupe américain d'informatique Apple a annoncé la démission « immédiate » de son PDG, Steve Jobs, mercredi.

C'est le numéro deux actuel du géant informatique, Tim Cook, que le conseil d'administration a nommé pour lui succéder, suivant ainsi la recommandation du fondateur d'Apple.

J'ai toujours dit que si j'étais un jour dans l'impossibilité de remplir mes devoirs et de répondre aux attentes comme président-directeur général d'Apple, je serais le premier à vous le faire savoir. Malheureusement, ce jour est arrivé. Par la présente, je démissionne donc en tant que PDG d'Apple.

Steve Jobs, dans la lettre adressée au conseil d'administration et à la « communauté » Apple

Conformément à ses souhaits, Steve Jobs présidera dorénavant le conseil d'administration.

L'entreprise, qui a annoncé la décision de Steve Jobs par communiqué, n'a pas fourni d'explication, mais a vanté ses qualités.

« La vision et le leadership extraordinaire de Steve ont sauvé Apple et l'ont guidé vers sa position de compagnie de technologies la plus innovante et de plus forte valeur dans le monde », a commenté Art Levinson, au nom du conseil d'administration. « Steve a apporté des contributions innombrables au succès d'Apple et a attiré et inspiré des employés immensément créatifs et une équipe de direction de classe mondiale », a-t-il ajouté.

Âgé de 56 ans, le fondateur d'Apple était en congé de maladie depuis la mi-janvier. Tim Cook assurait depuis les affaires au quotidien.

En mars, M. Jobs avait tout de même fait une apparition sur une scène de San Francisco pour dévoiler la nouvelle version de sa tablette tactile iPad.

Après avoir survécu à un cancer du pancréas, en 2004, il a subi une greffe de foie, il y a deux ans. Il avait alors été en congé de maladie pendant près de six mois.

Steve Jobs a cofondé Apple en 1976 avec Steve Wosniak et Ron Wayne et a démissionné de sa propre entreprise en 1985. Rappelé 12 ans plus tard à la tête du groupe, il a procédé à son redressement.

Chute de l'action d'Apple

Après l'annonce, l'action d'Apple a chuté dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York. Le titre a reculé de 5,3 % vers 19 h 45, heure locale, pour s'échanger à 356,10 $, alors qu'il avait clôturé la séance en hausse de 0,7 %, à 376,18 $.

Apple est la deuxième société mondiale en termes de valorisation boursière. Au début du mois, elle a même brièvement ravi la première place au groupe pétrolier américain ExxonMobil.

Avec les informations de Agence France-Presse

Ottawa-Gatineau

Économie