•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle coalition veut plus de transports collectifs

Un train de l'Agence métropolitaine de transport

Un train de l'Agence métropolitaine de transport

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une nouvelle coalition en faveur du transport en commun au Québec a vu le jour mercredi, tirant la sonnette d'alarme sur l'avenir des déplacements dans la grande région de Montréal.

L'Alliance pour le financement des transports collectifs au Québec, ou TRANSIT, veut inciter les gouvernements à investir davantage dans les transports collectifs.

« Les systèmes de transports collectifs sont aujourd'hui largement saturés, leur maintien incertain et leur développement compromis, faute de moyens », peut-on lire dans un communiqué de la coalition, qui regroupe des organismes de divers horizons.

Sans investissements majeurs dans les prochaines années, la crise des transports s'aggravera.

Extrait du communiqué de TRANSIT

Selon le regroupement TRANSIT, les transports collectifs s'avèrent la solution aux problèmes de congestion tout en étant avantageux aux plans économique et environnemental.

« Le gouvernement du Québec continue d'annoncer de nouveaux projets autoroutiers, alors que les projets structurants de transports collectifs - métro, métrobus, SLR, SRB et tramways - sont paralysés par manque de moyens. Pour nous, il y a un choix stratégique et urgent à faire! », a ajouté par voie de communiqué le directeur général de l'organisme Vivre en Ville, Christian Savard.

Le groupe compte influencer les politiques publiques en faisant pression sur le gouvernement et en proposant des mesures fiscales et budgétaires pour hausser le financement des transports collectifs.

Quelques membres de la coalition

Accès transports viables, Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, Communauto, CSN, Conseils régionaux de l'environnement, Équiterre, Université de Montréal, Fondation David Suzuki, UQAM, Greenpeace, Vélo Québec, Vivre en Ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !