•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La papetière NewPage au Cap-Breton va fermer

NewPage

L'usine de NewPage à Port Hawkesbury (archives).

Radio-Canada

La papetière NewPage à Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse, va fermer pour une période indéfinie. Un millier de personnes vont perdre leur emploi dans l'usine et en forêt.

L'usine va bientôt mettre ses machines à l'arrêt. La production de papier journal va cesser le 10 septembre. La fabrication de papier magazine arrêtera le 16 septembre.

Tous les employés seront mis à pied, indique Patricia Dietz, porte-parole de l'entreprise. Il n'y a aucune date prévue en ce moment pour la relance des activités de l'usine.

Mme Dietz explique que les conditions économiques actuelles sont défavorables à l'usine. Elle précise que l'usine n'est plus rentable depuis plus d'un an en raison du taux de change des monnaies canadienne et américaine.

Au début du mois d'août, l'entreprise a fait savoir que la hausse de la valeur du dollar canadien par rapport à la devise américaine lui a coûté 4 millions de dollars au cours du deuxième trimestre de 2011.

Les coûts élevés de l'énergie et du transport ont aussi pesé dans la balance lors de la décision de fermer l'usine, indique Patricia Dietz.

Cette papetière est la principale source d'emplois à Port Hawkesbury depuis les années 1960. L'entreprise NewPage l'a achetée en 2007.

Industrie forestière

Économie