•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de Jack Layton : tristesse à Québec

Jack Layton à la moustache grisonnante pointe du doigt

Jack Layton est mort d'un cancer à 61 ans

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La nouvelle du décès de Jack Layton, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), provoque une onde de choc dans la région de Québec.

Même si les députés du NPD savaient que leur chef était atteint d'un nouveau cancer, ils ont été pris par surprise.

La députée du NPD dans la circonscription de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Anne-Marie Day, était très émue lundi matin en apprenant la disparition de Jack Layton. « Il m'a toujours inspirée, depuis que j'ai fait sa connaissance. C'est un grand homme, un très grand homme. Il était le René Lévesque du Canada. Ça me fait tout drôle de penser à lui et de parler de lui au passé. »

Ça a été un grand choc pour nous. Vous comprendrez que personnellement, je me suis impliqué en politique à cause de Jack Layton.

Une citation de :Denis Blanchette, député du NPD dans Louis-Hébert

Lundi après-midi lors d'un point de presse, les sept députés néo-démocrates de la région de Québec ont témoigné de leur tristesse face au décès de leur chef Jack Layton. Ils ont dit vouloir vivre leur deuil ensemble, en famille.

Ils ont également offert leurs condoléances aux enfants et à la conjointe de Jack Layton, Olivia Chow.

« C'est comme perdre quelqu'un de sa famille. C'est sûr que c'est un homme tellement inspirant », a souligné la députée de Louis-Saint-Laurent, Alexandrine Latendresse. « La perte est énorme », a renchéri le député de Beauport-Limoilou, Raymond Côté.

« On a perdu un membre important de notre famille néo-démocrate et c'est ça qui nous fait de la peine. Pour toutes les autres considérations personnelles, par rapport à mon mandat ou quoi que ce soit, ce n'est pas là que j'en suis aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est vraiment prendre le temps de digérer cette perte-là », a affirmé pour sa part la députée de Portneuf-Jacques-Cartier, Elaine Michaud.

L'ex-député bloquiste de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Michel Guimond, se dit lui aussi attristé par la mort de Jack Layton. Il a côtoyé le chef du NPD lors de réunions entre différents partis. « C'est quelqu'un qui, dans la dernière campagne électorale, nous a démontré qu'en demeurant proche de la population, proche de la préoccupation des gens et en parlant à la population avant de parler avant tout aux médias, le message passe. »

Dans un communiqué, le maire de Québec, Régis Labeaume, souligne que lui et les conseillers sont attristés par la mort de ce « politicien attachant, intègre, dévoué et respecté de tous ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !