•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de Jack Layton : un sourire inoubliable, selon le maire de Toronto

Jack Layton

Jack Layton à la Chambre des communes, le 13 juin 2011

Photo : La Presse canadienne / Fred Chartrand

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le décès de Jack Layton bouleverse Toronto et le reste de l'Ontario, où le chef néo-démocrate fédéral avait bâti sa carrière, d'abord comme conseiller municipal, puis comme député.

M. Layton a succombé à un cancer lundi, à l'âge de 61 ans.

Le maire de Toronto, Rob Ford, pourtant un adversaire politique du chef du NPD, dit « qu'il lui a beaucoup appris, lorsqu'il était conseiller municipal. »

Le maire Ford décrit M. Layton comme « un homme du peuple », dont il n'oubliera jamais le sourire rayonnant.

Des bouquets de fleurs s'accumulent devant son bureau de circonscription et sa résidence à Toronto. Par ailleurs, les drapeaux sont en berne à l'hôtel de ville.

Mel Lastman, maire de Toronto dans les années 90, qui a souvent croisé le fer au conseil avec M. Layton lui aussi, rend hommage, dans un communiqué, à celui « qu'il aimait. »

J'ai vu à quel point il était engagé, lorsqu'il s'agissait d'aider les gens.

Une citation de :Mel Lastman, ex-maire

De son côté, le premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, dit que le pays « pleure la mort d'un grand homme public. »

La chef néo-démocrate ontarienne, Andrea Horwath, ajoute qu'il était un « grand leader, ami et mentor. »

Il a changé la politique au Canada.

Une citation de :Andrea Horwath, NPD

L'ancien président du NPD fédéral et ex-conseiller municipal, Adam Giambrone, se dit profondément attristé par la nouvelle. Il le décrit comme un « grand Canadien, très gentil, engagé et passionné. »

Voix de la gauche

Jack Layton a été conseiller municipal à Toronto dans les années 80 et 90. Il était la voix de la gauche au sein du conseil, dirigé par le maire de droite, Mel Lastman. Il s'occupait entre autres de la question des sans-abri et de l'environnement.

M. Layton avait été élu député fédéral de la circonscription de Toronto-Danforth en 2004.

Hommages dans le nord de l'Ontario

C'est dans le nord de la province que le NPD avait d'abord fait une grande percée sous Jack Layton, faisant élire sept députés en 2008.

Le député néo-démocrate de Timmins-Baie James, Charlie Angus, affirme avoir perdu un chef, un ami et un « homme avec une grande vision pour le Canada. »

De nombreux résidents de la région se souviendront aussi de lui comme celui, en tant que conseiller municipal, qui s'était opposé véhément à l'enfouissement des déchets de Toronto dans une mine abandonnée à Kirkland Lake.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario