•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un cégep consacré à la culture autochtone à Odanak

Cégep autochtone
Radio-Canada

L'Institut des premières nations d'Odanak, dans le Centre-du-Québec, a officiellement ouvert ses portes. Des dignitaires et des membres des communautés autochtones de partout au Québec ont participé à l'événement.

La culture autochtone aura une place particulière dans le cursus de formation à l'institut Kiuna, qui veut dire « À nous » en langue abénaquise.

C'est vraiment une institution qui est là pour les Premières Nations, développée par les Premières Nations et réalisée par les Premières Nations.

Ghislain Picard, chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL)

Pour Ghislain Picard, ce sera une opportunité de faire valoir la réalité autochtone rarement mise en avant.

L'idée a séduit Annick Ottawa de Manuan, qui compte reprendre ses études collégiales. Elle y voit une manière de se faire une place qu'elle n'a pas su trouver dans d'autres collèges.

Les étudiants inscrits suivront un programme bilingue en sciences humaines, profil : Premières Nations. Le ministère de l'Éducation du Québec y investit près de 4 millions de dollars.

Sur le passé, on ne peut rien changer. Moi, je vise l'avenir, moi je pense que pour tous les jeunes au Québec, peu importe leurs origines, la formation, l'éducation c'est la clé du succès.

Geoffrey Kelly, ministre responsable des Affaires autochtones

Lundi, 30 étudiants autochtones de partout au Québec entameront leurs études postsecondaires à Odanak, et si l'expérience est concluante, leur nombre pourrait doubler dès l'an prochain.

D'après le reportage d'Amélie Desmarais

Société