•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les algues du lac Burnaby gênent les rameurs

Deux hommes à bord d'un kayak
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les autorités municipales veulent trouver un nouveau moyen d'empêcher la prolifération d'algues dans le lac Burnaby.

Le dernier effort date de 2008 lorsque la ville de Burnaby a effectué le dragage complet du lac. L'opération a coûté 20 millions de dollars.

Mais les algues myriophylles n'ont pas disparues et continuent de gêner les compétitions d'aviron qui se déroulent sur cette grande nappe d'eau pendant l'été.

Des athlètes se sont d'ailleurs plaints le 30 juillet lorsque leurs rames ont été ralenties par ces végétaux aquatiques.

La ville affirme que le dragage a fait disparaître à long terme une quantité importante de nénuphars et de sédiments.

Un championnat national de canoë-kayak prévu en 2014 pourrait être déplacé si la multiplication des algues se poursuit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !