•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongement du métro Sheppard à Toronto : le fédéral affirme qu'il est à bord

Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel

Le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le fédéral contredit le maire de Toronto, Rob Ford, selon qui la participation financière d'Ottawa au prolongement du métro Sheppard est conditionnelle au versement, par la province, de 650 millions de dollars.

Vanessa Schneider, une porte-parole du ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, a déclaré au quotidien Toronto Star que le gouvernement provincial devrait être un « partenaire » dans le projet de 4,7 milliards, mais que la contribution ontarienne n'avait pas besoin d'atteindre 650 millions.

Le maire Ford a pressé le premier ministre provincial, mercredi, d'avancer ces fonds faute de quoi la Ville allait perdre, selon lui, un chèque de 333 millions promis par Ottawa.

Pas de conditions

Mais la porte-parole fédérale Vanessa Schneider précise que cette somme avait été promise dans le cadre d'un autre projet - celui de l'ancien maire, David Miller, de construire une ligne de tramway le long de Sheppard.

l'ex-maire de toronto, David MillerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancien maire de Toronto, David Miller, est devenu conseiller en urbanisme pour une université américaine.

Photo : La Presse canadienne / Pawel Dwulit

Ottawa avait fait savoir que le chèque de 333 millions pourrait être réalloué au prolongement du métro Sheppard.

Pas de tromperie

Interrogée par le Toronto Star, l'équipe du maire nie avoir tenté d'induire en erreur le premier ministre ontarien.

Le premier ministre McGuinty, lui, était resté ambivalent cette semaine quant à cette demande de financement de la Ville.

Dans le cadre d'une entente signée plus tôt cette année avec la métropole, la province s'était engagée à remettre jusqu'à 650 millions à la Ville pour le prolongement du métro Sheppard, si la construction de la ligne de tramway souterraine de l'avenue Eglinton coûtait moins cher que prévu.

Le maire Ford avait toujours soutenu que le secteur privé paierait pour le prolongement de la ligne de Sheppard, mais il admet maintenant avoir besoin de financement de la part des trois paliers de gouvernement pour lancer le projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !