•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les partis n'ont pas désigné tous leurs candidats aux élections manitobaines

Le logo du NPD
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La campagne électorale en vue des élections provinciales du 4 octobre sera déclenchée d'ici à trois semaines. La majorité des candidats ont été nommés, mais il reste encore des incertitudes dans un certain nombre de circonscriptions.

Le NPD au pouvoir a rencontré des problèmes récemment dans Saint-Norbert alors que la soirée d'investiture a été retardée, puis un candidat a été écarté. Le parti accuse un retard dans la nomination de ses candidats par rapport au Parti conservateur, qui forme l'opposition officielle.

À ce jour, les conservateurs ont nommé 52 candidats pour les 57 circonscriptions que compte la province. Le NPD a désigné 44 candidats. Il est suivi par le Parti libéral et ses 43 candidats.

La plupart des candidats font déjà activement campagne, comme le conservateur Gord Steeves dans Rivière Seine.

« Si vous avez une opportunité d'être nommé bien en avance, c'est vraiment un avantage », estime l'ancien conseiller municipal de Saint-Vital.

Le politologue Raymond Hébert s'interroge sur la signification de cette avance conservatrice. « C'est plutôt surprenant pour un parti qui est au pouvoir depuis si longtemps de voir qu'il y a relativement peu d'intérêt, au moins à la surface, pour une nomination néo-démocrate ».

Le spécialiste y voit peut-être un signe de la difficulté qu'ils ont à trouver des candidats. « C'est peut-être signe d'un certain désintéressement, c'est peut-être signe d'une mauvaise organisation », donne-t-il comme autres hypothèses.

Les trois principaux partis espèrent avoir terminé le processus de désignation de candidats d'ici le 1er septembre, mais ont jusqu'au 13 septembre pour le faire. La campagne, qui durera 28 ou 35 jours, débutera soit le 30 août, soit le 6 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !