ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre entreprises de tabac poursuivent le gouvernement américain

Radio-Canada

Quatre des cinq plus grandes entreprises de tabac des États-Unis ont intenté une poursuite contre le gouvernement fédéral au sujet des nouveaux avertissements de santé qui doivent figurer sur les paquets de cigarettes, affirmant qu'ils violent leur liberté d'expression et qu'ils coûteront des milliards de dollars à imprimer.

Un des nouveaux avertissements sur les paquets de cigarettesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un des nouveaux avertissements sur les paquets de cigarettes

Photo : La Presse canadienne / AP/U.S. Food and Drug Administration

Les entreprises, menées par R.J. Reynolds Tobacco et Lorillard Tobacco, estiment que les avertissements de santé ne se contentent plus de communiquer de simple faits pour permettre aux gens de prendre une décision éclairée sur la consommation de tabac. Les nouveaux avertissements obligent les entreprises à accorder plus de place à la campagne antitabac du gouvernement qu'à leurs propres marques de commerce, affirment les plaignants. Ils veulent qu'un juge mette fin à l'obligation d'apposer ces avertissements sur les paquets de cigarettes.

Dans la poursuite déposée à Washington, les entreprises de tabac affirment que jamais, dans l'histoire des États-Unis, « les producteurs d'un produit légal n'ont été obligés d'utiliser leurs propres emballages et leurs propres publicités pour transmettre un message gouvernemental chargé d'émotion qui exhorte les consommateurs adultes à dédaigner leurs produits ».

La Food and Drug Administration (FDA), l'agence américaine de surveillance des aliments et des médicaments, a refusé de commenter la poursuite.

En juin, la FDA a approuvé neuf nouveaux avertissements pour les paquets de cigarettes. Ils seront imprimés sur toute la moitié supérieure des paquets, de face et de dos. Les nouveaux avertissements doivent aussi représenter au moins 20 % des publicités sur le tabac. Les avertissements comprennent un numéro sans frais pour ceux qui veulent arrêter de fumer.

L'un des avertissements montre un cadavre à la poitrine recousue, où l'on voit les mots : « Fumer peut vous tuer ». Un autre avertissement montre des poumons en santé à côté de poumons malades, avec la mention : « Fumer peut causer des maladies pulmonaires mortelles ».

Selon les plaignants, les images de ces avertissements ont été manipulées pour être particulièrement émouvantes. D'après les entreprises de tabac, la photo qui montre un cadavre est en fait une photo d'un acteur avec une fausse cicatrice, et les poumons en santé ont été « aseptisés » pour que les poumons affectés aient l'air plus malades.

Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie