•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marine et l'aviation retrouveraient leur appellation « royale »

Des bateaux de la marine canadienne au port de St-Jean, Terre-Neuve.

Des bateaux de la marine canadienne au port de St-Jean, Terre-Neuve.

Photo : La Presse canadienne / Paul Daly

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement conservateur a décidé de renommer la Marine et la Force aérienne « Marine royale canadienne » et « Aviation royale du Canada », selon un document mis en ligne lundi.

Le ministre de la Défense, Peter MacKay, doit faire une déclaration à ce sujet mardi, selon la CBC. En réintroduisant l'appellation « royale », le gouvernement Harper vise à affirmer l'attachement traditionnel du pays à la monarchie britannique.

Les deux composantes de l'armée avaient perdu leur étiquette « royale » en 1968 à l'initiative du gouvernement libéral de l'époque qui avait fusionné les trois constituants sous l'appellation de « Forces canadiennes ».

Les forces terrestres continueraient toutefois de s'appeler simplement « l'Armée de terre canadienne ».

Le chef d'état-major interarmes, le général Walter Natynczyk, qui a annoncé la nouvelle dans un mémorandum mis en ligne lundi sur le site internet du forum militaire Milnet.ca, a invoqué la nécessité de « restaurer une part importante et reconnaissable de l'héritage militaire du Canada ».

Il cite notamment la participation des soldats canadiens à la Seconde Guerre mondiale, à celle de Corée (1950-53) et leur contribution à la défense de l'Europe au début de la guerre froide.

La nouvelle risque de ne pas être bien accueillie par la Légion royale canadienne, a prévenu le porte-parole Bob Butt. Selon lui, certains anciens combattants ont milité pendant longtemps pour que les armes retrouvent leur ancien nom, mais la Légion s'est opposée à une telle initiative, soutenant que l'argent pourrait être utilisé à meilleur escient.

« Un changement administratif, c'est suffisant. Nous croyons que les fonds seraient mieux utilisés s'ils servaient à équiper nos marins, nos soldats et nos pilotes », a-t-il affirmé.

Selon le porte-parole du Nouveau Parti démocratique en matière de Défense, Jack Harris, cité par la CBC, ce changement n'est pas nécessaire et sème la division. Il a affirmé en entrevue lundi que les Canadiens sont fiers de leurs institutions militaires puisqu'ils sont Canadiens, et non parce qu'ils sont attachés à la monarchie.

L'annonce de Peter MacKay mardi doit être répétée lors de conférences de presse à Kingston, en Ontario, à Valcartier, au Québec, à Cold Lake, en Alberta, et à Esquimalt, en Colombie-Britannique.

Avec les informations de La Presse canadienne, Reuters, et CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !