•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une adolescente séropositive demeurera détenue

VIH - SIDA
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un juge d'Edmonton a refusé de libérer une femme de 17 ans accusée d'avoir eu des relations sexuelles non protégées avec des hommes sans les prévenir qu'elle était atteinte du VIH.

Il a également imposé une interdiction de publication sur les preuves présentées à la cour.

La jeune femme a été arrêtée à Edson, près d'Edmonton, samedi, après qu'un avis de recherche ait été diffusé dans certains médias, vendredi dernier.

La police avait rendu publics le nom et une photo de la femme mineure afin de faciliter les recherches. Puisqu'elle a été retrouvée, ces informations ne peuvent plus être diffusées, en raison d'une interdiction dans la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents.

Au Canada, il est jugé criminel pour une personne atteinte du VIH d'avoir relations sexuelles non protégées sans en avertir son partenaire.

La directrice de l'organisme VIH Edmonton, Shelley Williams, s'inquiète des répercussions pour la jeune fille qui doit toujours subir son procès.

Elle craint que la diffusion des informations sur l'accusée décourage d'autres personnes atteintes du VIH d'avertir leurs partenaires sexuels de peur que leur nom et leur photo soient divulgués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !