•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pêcheurs manifestent pour une réglementation plus sévère

Manifestation de pêcheurs

La manifestation

Radio-Canada

Des pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard ont manifesté devant les bureaux du ministère des Pêches et des Océans à Moncton dans l'espoir d'empêcher une pratique qui va à l'encontre des efforts de conservation.

Des pêcheurs de l'Île-du-Prince-Édouard qui ont vendu leur propre permis en loueraient un autre d'une autre province pour continuer à pêcher. Les manifestants affirment que cela s'est produit à deux occasions depuis l'an dernier dans la zone de pêche située entre l'Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick. Ils craignent que cela devienne une norme.

L'un des manifestants, Paul Gallant, un pêcheur de Wellington, explique que dans un effort de conservation, environ 47 permis de pêche ont été retirés dans le cadre d'un programme de rachat. « Mais s'ils vont commencer à ouvrir les portes à d'autres licences d'autres provinces, ça ne va pas faire du bien du tout », affirme M. Gallant.

La manifestation a eu lieu jeudi après-midi, à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Une centaine de pêcheurs étaient présents. Ils ont demandé au ministère de resserrer sa réglementation.

Les représentants des pêcheurs et du ministère ont discuté pendant près d'une heure. Pêches et Océans Canada souhaite trouver une solution au problème.

La nouvelle saison de pêche commence la semaine prochaine, et les pêcheurs sont déterminés à poursuivre leurs activités de pression.

Industrie des pêches

Économie