•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Emily, devenue dépression tropicale, balaye la République dominicaine et Haïti

La tempête a atteint les côtes de la République dominicaine.
La tempête Emily a atteint jeudi les côtes de la République dominicaine. Photo: La Presse canadienne / Manuel Diaz
Radio-Canada

La tempête Emily, réduite jeudi au rang de dépression tropicale, déverse de fortes pluies sur la République dominicaine et Haïti, où les autorités ont mis leur population respective en alerte et procédé à des évacuations préventives.

Le coeur de la dépression se trouvait jeudi après-midi à 90 km au sud-ouest de Port-au-Prince, selon le Centre national des ouragans des États-Unis.

D'après le Centre, la dépression génère désormais des vents plus faibles, de l'ordre de 55 km/h. Elle pourrait néanmoins laisser jusqu'à 50 centimètres de pluie sur certaines régions de la République dominicaine et d'Haïti.

Ceci fait craindre aux autorités locales d'importantes inondations, des coulées de boue et des glissements de terrain dans les régions montagneuses.

En République dominicaine, près de 1700 personnes ont été évacuées de secteurs susceptibles d'être inondés.

En Haïti, où des pluies importantes sont tombées au cours des derniers jours, les autorités ont ordonné l'évacuation préventive des camps de réfugiés situés à flanc de montagne, des camps qui abritent toujours des dizaines de milliers de sinistrés du tremblement de terre de janvier 2010.

En juin, au moins 23 personnes y sont mortes après de fortes pluies qui avaient provoqué inondations et coulées de boue.

La Croix-Rouge et l'ONU ont mobilisé tout leur personnel en Haïti pour venir en aide à la population en cas de besoin.

Par ailleurs, Emily a balayé sur son passage la Martinique, où une personne a été tuée.

Selon les modèles informatiques, la dépression, qui s'alimente au contact des eaux chaudes de la mer des Caraïbes, longera la côte de Cuba vendredi avant d'atteindre les Bahamas et les îles Turks et Caicos samedi.

Les restes d'Emily devraient ensuite balayer la côte est de la Floride.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

International