•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Acadie Nouvelle cherche de l'aide à Fredericton

Acadie Nouvelle

Les bureaux de l'Acadie Nouvelle.

Radio-Canada

Le quotidien L'Acadie Nouvelle fait appel au gouvernement du Nouveau-Brunswick dans l'espoir d'obtenir de l'aide pour surmonter ses difficultés financières.

Clarence LeBreton, président du conseil d'administration du journal, ne précise pas en quoi consiste cette demande d'aide.

M. LeBreton explique toutefois qu'Acadie Presse, l'entité qui imprime le journal, a acheté une presse de 800 000 $, et que cela constitue une dette importante.

L'Acadie Nouvelle bénéficie d'un fonds en fiducie pour financer sa distribution dans la province. Les intérêts produits par ce fonds rapportent habituellement de 600 000 $ à 700 000 $ par an. M. LeBreton précise que le fonds n'a rapporté que 212 000 $ l'an dernier, en raison d'une chute des marchés boursiers.

Le bruit court que la situation du journal se révèle catastrophique, mais Clarence LeBreton nie catégoriquement que ce soit le cas. « Nous ne sommes pas au bord de la faillite. Nous faisons simplement une restructuration financière très importante », assure-t-il.

L'Acadie Nouvelle est publiée à Caraquet. Il s'agit du seul quotidien de langue française au Nouveau-Brunswick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Médias