•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les premières photos de l'astéroïde Vesta

Photo de l'astéroïde Vesta

La face cachée de l’astéroïde Vesta.

Photo : NASA/JPL-Caltech/UCLA/MPS/DLR/IDA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La NASA a publié lundi les premières photos de la face cachée de l'astéroïde Vesta. Elles ont été prises le 23 juillet par la caméra de cadrage de la sonde Dawn, alors qu'elle survolait l'un des plus gros objets du système solaire à une distance de 5200 kilomètres.

Les images présentées à la presse par l'Agence spatiale américaine sont centrées sur l'hémisphère nord de Vesta. Actuellement, ce pôle de l'astéroïde se trouve en plein hiver, donc dans l'ombre du soleil. Pour la NASA, ces photos sombres n'en demeurent pas moins intéressantes.

« Maintenant que nous sommes en orbite autour de l'un des derniers mondes inexplorés dans le système solaire interne, nous pouvons voir que c'est un endroit unique et fascinant », a déclaré Marc Rayman, ingénieur en chef du projet Dawn et chef de mission du Jet Propulsion Laboratory, un laboratoire de la NASA situé à Pasadena, en Californie.

« La dernière image justifie toutes nos attentes », a poursuivi l'astronome américain. Cette photo montre selon lui qu'« une variété de processus ont travaillé la surface de Vesta ». On y voit en effet de larges rainures, des crêtes, des cratères, autant de « preuves que l'astéroïde a pu avoir des aspirations planétaires », souligne Marc Rayman.

Vesta, première étape du voyage de Dawn

Lancée en septembre 2007, la sonde Dawn doit rester un an en orbite autour de Vesta pour l'étudier. Elle prendra d'autres images de l'astéroïde, sous plusieurs angles, afin de permettre aux scientifiques de réaliser des cartes topographiques de l'objet stellaire. Dans quelques mois, la sonde s'approchera encore plus de Vesta, à environ 200 km d'altitude, pour prendre des mesures et des photos plus précises de la surface de l'astéroïde.

Une fois cette mission achevée, la sonde reprendra son envol en juillet 2012 pour se diriger vers un second astéroïde, Cérès, qu'elle doit atteindre en février 2015. Cérès et Vesta ont été choisis par la NASA parce qu'ils sont tous deux des protoplanètes, c'est-à-dire des corps qui ont connu un début de développement vraisemblablement stoppé par l'influence de Jupiter.

À travers l'étude de Vesta et de Cérès, l'objectif est de mieux comprendre la formation des planètes du système solaire ainsi que le rôle de l'eau dans leur évolution. Car si Vesta est très sec, Cérès est couvert de glace et abriterait un cycle hydrologique actif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !