•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gaspésie-Les Îles : un centre pour enfants ouvrira ses portes

Groupe d'enfants

Dès septembre, le Centre de pédiatrie sociale de la Haute-Gaspésie situé à Cap-Chat accueillera des enfants de 3 à 8 ans. L'établissement favorisera leur intégration à l'école et l'amélioration de leur confiance en soi, en s'inspirant de l'approche du pédiatre Gilles Julien.

Le Centre offrira notamment des ateliers d'art-thérapie pour les enfants défavorisés de 3 à 5 ans. La promotrice du projet Claire Fortin est d'avis que ces ateliers contribueront à motiver les jeunes d'âge préscolaire à réussir à l'école.

Mme Fortin soutient qu'il faut aider les enfants, mais aussi les parents qui ne savent pas toujours comment s'y prendre. « Le premier mot qui me vient, c'est négligence et pas parce que les parents n'aiment pas leurs enfants, mais parce qu'ils n'ont pas appris à être des parents, eux-mêmes étant des enfants peut-être blessés. »

L'an prochain, Doryne Bourque et une équipe d'une dizaine de personnes graviront le mont Kilimandjaro pour financer les services du centre. « L'objectif minimum qu'on s'est donné se chiffre à 75 000 $ et j'espère le dépasser. Mon rêve à moi convoite 100 000 $. »

L'école l'Escabelle de Cap-Chat accueillera le premier point de service en septembre. Deux autres Centres de pédiatrie sociale devraient voir le jour à Sainte-Anne-des-Monts et Gros-Morne d'ici 2013.

Est du Québec

Éducation