•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre fresques murales inaugurées aux Habitations Jeanne-Mance

Fresque murale aux habitations Jeanne Mance

L'une des quatre fresques murale des Habitations Jeanne Mance.

Radio-Canada

L'organisme MU a inauguré jeudi un ambitieux projet d'art public aux Habitations Jeanne-Mance, à Montréal. Il consiste en une série de quatre fresques murales réalisées par deux artistes de Philadelphie auxquelles s'ajoute une immense mosaïque collective créée par les résidents avec l'aide d'artistes montréalais.

Financé par la Ville de Montréal, l'arrondissement de Ville-Marie et le gouvernement du Québec, le projet s'inscrit dans le cadre de la coopération entamée depuis quelques années entre la Corporation des Habitations Jeanne-Mance et le collectif MU, un organisme sans but lucratif qui veut changer la ville par l'art. En l'occurrence, il s'agissait de remettre en état et d'embellir les façades du vieux complexe d'habitation à loyer modique construit en 1959, qui est situé au centre-ville de Montréal.

« Notre objectif est vraiment double », souligne Emmanuelle Hébert, la cofondatrice de l'organisme MU. « C'est à la fois de démocratiser l'art en l'amenant dans la rue ou en donnant des vitrines à des artistes, mais aussi utiliser l'art comme levier pour le changement social », souligne-t-elle.

En plus des quatre murales et de la grande mosaïque, le site a également été reverdi. Il accueille désormais des terrains de basketball, de soccer, une patinoire et des jeux d'eau. Quant aux bâtiments, ils sont en cours de rénovation.

Les résidents apprécient la transformation. « Ça change l'atmosphère, on dirait que ça apaise le monde », constatent Micheline Trahan et Robert Beaulieu, qui ne regrettent plus du tout d'être venus s'installer aux Habitations Jeanne-Mance.

D'après un reportage de Francine Plourde

Grand Montréal

Arts visuels