•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Archaeopteryx ne serait pas l'ancêtre des oiseaux

Le fossile d'un Archaeopteryx

Le fossile d'un Archaeopteryx

Photo : AFP / HO/K.G. Huntley

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il était considéré depuis 150 ans comme l'ancêtre de tous les oiseaux, mais voilà que des paléontologues chinois refont l'évolution.

L'Archaeopteryx n'était en réalité qu'un simple dinosaure aux allures de volatile, selon le Pr Xing Xu et ses collègues de l'Académie chinoise des sciences.

Explications

Depuis la découverte du premier spécimen d'Archaeopteryx en Bavière en 1861, la plupart des experts de l'évolution considéraient ce dinosaure à plumes comme la forme d'oiseau la plus ancienne.

L'arbre phylogénétique, qui retraçe la parenté des espèces, le plaçait donc logiquement à la base de la branche des « Aviales » qui mène aux oiseaux modernes.

Quelques paléontologues avaient bien émis des doutes lorsque des caractéristiques considérées comme typiques des attributs aviaires de l'Archaeopteryx, comme les plumes, le bréchet et les mains à trois doigts, avaient été trouvées chez d'autres dinosaures terrestres.

Xiaotingia shengi
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Impression artistique du Xiaotingia shengi

Photo : Xing Lida et Liu Yi

Toutefois, sans preuves concrètes, le lien de parenté continuait d'être considéré comme véridique.

C'était avant que le Pr Xing Xu ne découvre un fossile de dinosaure à plumes d'à peine 800 grammes dans la province de Liaoning. Baptisée Xiaotingia zhengi, la nouvelle espèce était très proche de l'Archaeopteryx, mais sa morphologie le rattachait indubitablement à une branche parallèle des Aviales, les déinonychosaures.

Lorsque les paléontologues chinois ont entré les caractéristiques du Xiaotingia dans le modèle informatique permettant de construire l'arbre phylogénétique, l'Archaeopteryx est tombé de sa branche, pour se retrouver à la naissance de la branche voisine des déinonychosaures.

C'est ainsi que l'Archaeopteryx avait cessé d'être un oiseau, explique le biologiste américain Lawrence Witmer dans un commentaire séparé de l'article publié dans le magazine Nature.

Le Pr Xu reste prudent et estime que d'autres données sont nécessaires pour soutenir son hypothèse phylogénétique.

« Il est peut-être temps d'accepter l'idée que l'Archaeopteryx était juste un petit dinosaure carnivore à plumes comme les autres, qui se baladait au Jurassique, voici 145 à 200 millions d'années. »

— Une citation de  Lawrence Witmer, Ohio University

Un faux bel exemple

Le premier spécimen d'Archaeopteryx avait été découvert dans les mois après la publication par Darwin de l'Origine des espèces.

Ses caractéristiques reptiliennes et aviaires semblaient illustrer à merveille l'évolution des espèces et ont pu influencer la façon dont les chercheurs ont interprété les informations, estime M. Witmer.

« Des centaines de publications [dont plusieurs des miennes] s'appuient sur l'Archaeopteryx pour formuler et évaluer des hypothèses sur les oiseaux. »

— Une citation de  Lawrence Witmer, Ohio University

Qui est l'ancêtre de l'oiseau?

Les analyses du Pr Xu laissent penser que les ancêtres des oiseaux devraient se trouver du côté de l'Epidexipteryx, du Jeholornis et du Sapeornis.

Ces espèces ont été découvertes très récemment et elles constituent un nouveau territoire, même pour des spécialistes, ajoute Lawrence Witmer.

En 2010, des chercheurs européens affirmaient que les premiers oiseaux primitifs, comme l'Archaeopteryx et le Confuciusornis, auraient eu des plumes trop fragiles pour leur permettre de voler en battant des ailes.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !