•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Morace quitte son poste

La sélectionneuse canadienne Carolina Morace

La sélectionneuse canadienne Carolina Morace

Photo : AFP / Robert Michael

Radio-Canada

Carolina Morace avait un contrat jusqu'aux Jeux de Londres. Mais la sélectionneuse de l'équipe féminine du Canada ne s'y rendra pas parce qu'elle vient de remettre sa démission.

L'Association canadienne de soccer (ACS) a confirmé la nouvelle vendredi, mais Morace lui avait déjà annoncé ses intentions mercredi, après le bilan interne de la performance de l'équipe au Mondial allemand.

Ce bilan interne de l'ACS a été tenu avec les administrateurs du programme « À nous le podium », qui ont ciblé l'équipe féminine comme candidate au podium à Londres.

Morace quitte donc le navire et entraîne tous ses lieutenants avec elle. En effet, c'est tout le personnel d'entraîneurs qui a remis sa démission : ses assistantes Elisabetta Bavagnoli et Andrea Neil, l'entraîneur des gardiens Max Colucci et le préparateur physique Mario Familari.

« C'était une surprise, a reconnu la défenseuse de la sélection canadienne Marie-Ève Nault, jointe par Radio-Canada Sports. Oui, on n'a pas eu une bonne Coupe du monde, mais les deux dernières années, on avait eu de bons résultats. Je pensais que le Mondial serait une prise de conscience, mais pas que Carolina quitterait [l'équipe]. C'est décevant. »

Appel d'offres

L'ACS a déjà lancé un appel d'offres à l'international pour trouver un nouvel entraîneur et espère avoir trouvé le successeur à Morace à l'automne, pour préparer les qualifications olympiques qui commenceront en janvier.

Sans en avoir la certitude, Nault reconnaît que les conflits ouverts entre Morace et l'ACS ont probablement pesé lourd dans la décision de la sélectionneuse de quitter ses fonctions.

« Les qualifications pour les Jeux olympiques arrivent en janvier. Ça ne laisse que 6 mois à l'ACS pour se retourner de bord et trouver quelqu'un qui va suivre la voie de Carolina. »

Morace jette la serviette après un Mondial désastreux. En Allemagne, le Canada a perdu ses trois matchs du groupe A contre l'Allemagne, la France et le Nigeria. L'équipe, classée 6e au monde avant le tournoi, a non seulement raté les quarts de finale, elle a pris le dernier rang des 16 pays en lice.

Elle n'aura marqué au total qu'un seul but et placé seulement deux tirs sur les cadres adverses.

Surprise

Il y a des démissions qui sont des congédiements masqués, mais ça ne semble pas être le cas avec Morace, du moins à la lumière de la réaction de l'ACS.

« Oui, je dois admettre que nous avons été surpris par cette nouvelle », a déclaré Peter Montopoli, secrétaire général de l'ACS.

Morace, 47 ans, a été embauchée en février 2009 pour succéder à Evan Pellerud, démissionnaire après l'échec en quarts de finale des Jeux de Pékin. Elle héritait aussi du poste de sélectionneuse de l'équipe U-20.

Son bilan au Mondial allemand est catastrophique, mais l'équipe a atteint un sommet au classement mondial sous sa gouverne (6e). Elle a aussi maintenu une excellente fiche de 25 victoires, 11 défaites et 5 nulles.

Carolina MoraceAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carolina Morace

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

L'Italienne a surtout changé la philosophie de l'équipe canadienne, en l'incitant à jouer davantage au sol et en possession de ballon. Les joueuses ont d'ailleurs adhéré en bloc à cette philosophie.

L'appréciation des joueuses pour Morace débordait même des terrains. Dans le conflit qui a opposé leur sélectionneuse à l'ACS, autour du renouvellement de son contrat, elles ont choisi rapidement leur camp. Pour mettre de la pression sur la fédération, elles ont en effet menacé de boycotter des matchs internationaux.

Les joueuses se sont aussi gardées de lancer la pierre à leur entraîneuse après la débâcle allemande. Morace n'a pas non plus reçu de fronde au moment de décrier l'absence de ligues professionnelles au Canada, un problème majeur pour le développement du sport selon elle.

Soccer

Sports