•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le tracé d'une autoroute est changé au N.-B. à la suite de la découverte d'artéfacts autochtones

Un artéfact des Premières Nations

Un artéfact des Premières Nations

Photo : Bruce Templeton/journaliste Radio-Canada

Radio-Canada

Une importante découverte archéologique, non loin de Pennfield, dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick, démontre que les Premières Nations ont vécu dans la province il y a plus de 11 000 ans. À ce moment, la glace recouvrait la majeure partie du territoire.

Il s'agit d'un vaste campement autochtone qui se trouve sur un chantier de construction d'une autoroute à quatre voies dont le tracé a été changé pour contourner le site.

Les artéfacts ont été découverts par hasard, alors qu'un employé marchait pour trouver une meilleure réception cellulaire.

Brent Suttie, l'archéologue responsable du site, explique que certains des artéfacts découverts provenaient de l'État du Maine. Ils ont donc pu en déduire qu'il existait des liens entre les autochtones d'ici et ceux du Maine.

Il y a 27 archéologues, étudiants diplômés et membres des Premières Nations qui travaillent sur le site.

Mike Nicholas, un archéologue de descendance malécite, est réjoui de cette découverte. Il affirme qu'il est fier de participer à des recherches qui prouvent que ses ancêtres ont survécu dans la région, il y a si longtemps.

Acadie

Archéologie