•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'espoir du chantier naval d'Halifax

Le chantier naval Irving à Halifax

Le chantier naval Irving à Halifax, en mai 2010.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des représentants du chantier naval d'Halifax sont à Ottawa, jeudi, pour présenter la soumission du groupe Irving au programme de construction de navires du gouvernement fédéral.

Les soumissions des chantiers maritimes participant au concours doivent être remises au fédéral au plus tard jeudi, en milieu d'après-midi. La soumission d'Irving sera transmise par le président du chantier naval d'Halifax et le représentant syndical des travailleurs de l'entreprise.

De grands chantiers navals au pays se font la lutte pour obtenir ce contrat de 35 milliards de dollars. Ottawa prévoit dépenser cette somme au cours des 30 prochaines années pour construire des navires de la Défense nationale et de la Garde côtière, ainsi que d'autres bateaux.

Le chantier Davie, au Québec, sera finalement dans la course. La Cour supérieure du Québec vient d'autoriser la vente du chantier au groupe ontarien Upper Lakes, ce qui lui permettra de présenter sa soumission pour le contrat.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !