•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prêtres pédophiles : le pape accepte la démission d'un archevêque américain

Justin Rigali

Justin Rigali

Photo : AFP / JEFF FUSCO

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le pape Benoît XVI a accepté mardi la démission et le départ en retraite de l'archevêque de Philadelphie (est des États-Unis), le cardinal Justin Rigali, dont l'administration est accusée d'avoir couvert les agissements de prêtres pédophiles pendant des années.

Le souverain pontife a nommé l'archevêque de Denver, Charles Chaput, qui dirige l'aile conservatrice des évêques américains, pour succéder au cardinal Rigali, a précisé le Vatican.

Le Saint-Siège déclare dans un communiqué que le cardinal Rigali part en raison de son âge, 76 ans, et qu'il aurait soumis sa démission dès avril 2010, quand il a atteint les 75 ans, conformément à la règle de l'Église catholique, mais que le pape n'aurait pas réagi aussitôt.

En 2005, un grand jury américain avait accusé le cardinal Rigali et son prédécesseur d'avoir étouffé des plaintes crédibles pour abus sexuels visant des dizaines de prêtres de Philadelphie.

L'archidiocèse fait valoir que sous l'administration du cardinal Rigali, au pouvoir pendant huit ans, des poursuites criminelles sans précédent ont été engagées contre un ancien responsable soupçonné d'avoir transféré des prêtres pédophiles dans d'autres paroisses sans prévenir ces dernières.

Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !