•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La guerre de motards de plus en plus visible à Winnipeg

motards
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le conflit entre les gangs de motards criminels est de plus en plus perceptible dans plusieurs secteurs de la capitale manitobaine, notamment à Kingston Row, même s'il s'agit d'un quartier plutôt huppé du sud de Winnipeg.

Vendredi, le Service de police de Winnipeg a informé des résidents du secteur que des membres du crime organisé habitaient près de chez eux, après avoir annoncé son intention d'augmenter sa présence dans plusieurs quartiers de la municipalité.

Une résidente de Kingston Row, Deanna Waters, se dit inquiète. Il y a trois semaines, une arme à feu a été trouvée tout près de sa demeure et les autorités policières avaient directement lié l'incident à la guerre de territoire que se livrent les gangs de motards. L'an dernier, un résident du quartier a également été arrêté et accusé de trafic de stupéfiants.

Il y a déjà eu plus d'une douzaine d'incidents liés à une guerre entre des gangs de motards criminels à Winnipeg cet été.

Le président de l'Association des agents immobiliers de Winnipeg et résident du secteur, Ralph Fyfe, a constaté qu'une voiture de police était garée près de chez lui « presque tout le temps ». Ce dernier reste néanmoins serein. Selon lui, il y a de la criminalité partout et la situation n'aura pas d'incidence sur le prix des maisons à Kingston Row.

De son côté, le Service de police de Winnipeg ne dit pas si sa nouvelle stratégie a donné lieu à des arrestations ou si elle lui a permis de récolter des informations supplémentaires sur les gangs de motards.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !