•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois blessés dans l'effondrement de la scène du Bluesfest

Scène effondrée au Bluesfest

Photo : La Presse canadienne / Leon Switzer

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La scène principale du Bluesfest d'Ottawa s'est effondrée lors d'un violent orage qui a frappé la capitale dimanche soir. Trois personnes ont été transportées à l'hôpital, dont un employé du Bluesfest qui souffre de blessures sérieuses.

Une enquête du ministère du Travail de l'Ontario est en cour afin de vérifier entre autres si la structure aurait pu résister à l'effondrement.

L'incident s'est produit peu avant 20 h, lors de la performance du groupe Cheap Trick. Les musiciens ont toutefois pu quitter la scène à temps.

« Tout le monde va bien, nous sommes vraiment chanceux d'être encore en vie, et nous souhaitons que tous nos admirateurs se portent également bien », ont déclaré sur Facebook les membres de la formation.

Pompiers, ambulanciers et policiers ont été dépêchés sur les lieux. Le site a été évacué et le programme de la soirée a été annulé.

La direction du Bluesfest doit tenir un point de presse à 11 h lundi matin. Elle doit notamment expliquer pourquoi le concert s'est poursuivi malgré l'avertissement d'orage violent.

Scène effondrée au BluesfestAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : La Presse canadienne / Leon Switzer

En début de soirée, Environnement Canada avait émis une alerte d'orages violents pour Ottawa, précisant que des vents de 90 km/h étaient attendus.

Des dégâts dans la région

L'orage qui s'est abattu dans la région dimanche soir a créé beaucoup de dommages. Des arbres ont été abattus et des fils électriques sont tombés, ce qui a perturbé la circulation. Les services d'urgence ont reçu des centaines d'appels. Environ 40 000 abonnés sont toujours privés d'électricité dans la région d'Ottawa.

Dans le territoire voisin de l'Outaouais, 10 000 foyers sont privés de courant. À Gatineau, le toit d'un immeuble à logements de trois étages s'est effondré sur le chemin de la Savane.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !