•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver, ville verte d'ici 2020

Vue de la ville de Vancouver
Radio-Canada

Le conseil municipal de Vancouver a donné son feu vert à la transformation de la politique environnementale de la Ville.

Le projet, lancé en 2009 par le maire, Gregor Robertson, vise à faire de Vancouver la ville la plus verte au monde d'ici 2020.

Pour cela, un rapport de la Ville datant d'octobre 2009 souligne 10 points essentiels qui permettraient d'atteindre cet objectif.

La Ville compte, entre autres, réduire de moitié le nombre de déchets destinés à la décharge publique. La consommation d'eau par habitant devra baisser d'un tiers. Tous les immeubles construits après 2020 seront obligatoirement neutres en carbone. La plupart des déplacements devront s'effectuer en vélo, à pied ou en transport en commun.

Cette politique, selon le maire, devrait doubler le nombre d'emplois liés à l'environnement. Il y aura une demande accrue de techniciens de véhicules électriques, de spécialistes en énergie verte ou même de fermiers urbains.

Le coût de ces transformations environnementales n'a pas été publié pour l'instant. La Ville estime que chaque projet devra être approuvé individuellement par le conseil municipal.

Vancouver a mis en oeuvre, depuis deux ans, plusieurs ouvrages environnementaux. Des pistes cyclables ont été installées dans le centre-ville. Certaines résidences ont le droit d'élever des poulets et des normes environnementales plus strictes ont été imposées pour tout nouveau bâtiment.

Colombie-Britannique et Yukon

Affaires municipales