•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Guerre de motards : un autre incendie suspect à Winnipeg

Salon tatouage Winnipeg

Un salon de tatouage de Winnipeg a été la cible d'une bombe incendiaire

Photo : Meaghan Ketcheson/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un incendie suspect a endommagé un salon de tatouage de Winnipeg au petit jour mercredi matin. Selon les policiers, une bombe incendiaire aurait été lancée dans le commerce.

Deux personnes ont été arrêtées et font l'objet d'un interrogatoire. Les enquêteurs tentent de déterminer si l'incident est relié à la guerre que se livrent, dans la capitale, deux gangs de motards criminels, les Rock Machine et les Red Lined Support Crew.

Un périmètre de sécurité a été érigé mercredi matin autour du salon situé au 187 Ink, dans le quartier Osborne.

Plusieurs incendies d'origine suspecte

Trois autres incidents du même genre ont eu lieu à Winnipeg ces derniers jours. Le service de police de Winnipeg croit qu'ils sont liés à une guerre entre deux gangs de motards criminels.

Deux incendies attribués à ces groupes criminels ont eu lieu en fin de semaine dernière. Dans la nuit de samedi à dimanche, quelqu'un aurait brisé des fenêtres du garage DC Automotive à Saint-Boniface et aurait lancé un dispositif incendiaire. Un peu plus tard dimanche, une résidence de l'avenue Royal dans le quartier West Kildonan a aussi été ciblée.

Mardi après-midi, on a retrouvé des marques d'enduit en plâtre calciné sur une maison de l'avenue Mighton dans le quartier Elmwood. Selon des documents de la cour, le propriétaire de cette résidence est lié aux Hells Angels.

Selon le porte-parole de la police, Jason Michalyshen, il ne fait aucun doute que la police a un problème entre les mains. Il affirme que tout le monde devrait s'inquiéter des problèmes de violence dans la ville, que l'on soit directement impliqué comme agent de police ou en tant que simple citoyen.

« Personne ne devrait être l'objet de violence dans sa communauté, peu importe où on demeure », déclare-t-il.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le service de police de Winnipeg a lié 13 incidents à la guerre que se livrent les gangs de motards criminels :

  • 14 juin : incendie sur l'avenue Logan
  • 26 juin : coups de feu sur l'avenue Mighton
  • 27 juin : coups de feu sur l'avenue Roy
  • 28 juin : coups de feu sur la route Canberra
  • 29 juin : coups de feu sur l'avenue Stranmillis
  • 29 juin : découverte d'une arme à feu sur Kingston Row
  • 4 juillet : garçon de 14 ans blessé par balle sur Taft Crescent
  • 6 juillet : incendie sur l'avenue Logan
  • 10 juillet : incendies sur le chemin St-Mary's et l'avenue Royal
  • 11 juillet : incendie dans la rue King Edward
  • 12 juillet : incendie sur l'avenue Mighton
  • 13 juillet : incendie dans la rue Osborne

La police affirme avoir procédé à une quinzaine d'arrestations jusqu'à maintenant, pour différents types de délits, possession de drogue et mandats non exécutés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !